Site Loader
La disparition des likes sur Instagram

L’annonce avait fait l’effet d’une petite bombe dans le monde des influenceurs : la disparition du compteur de likes sous les photos Instagram. Plusieurs mois après, où en est-on ?

Un déploiement progressif

Plusieurs pays ont déjà eu le droit à cette mise à jour tant redoutée, comme le Japon, l’Irlande, le Brésil ou même l’Italie. En ce mois de novembre 2019, c’est maintenant au tour des États-Unis de voir disparaître le nombre de likes sous les photos Instagram.

À noter que pour le réseau social, il s’agit encore de tests. On peut toutefois imaginer que si Instagram continue de déployer ces changements à des pays avec un nombre d’utilisateurs important, c’est que les tests se déroulent comme ils l’espéraient.

Il ne s’agit pas d’une disparition pure et simple des likes : il est toujours possible d’aimer une photo. Simplement, les utilisateurs n’ont plus la possibilité de voir combien de likes a récolté la photo d’une autre personne.

L’utilisateur à l’origine de la photo pourra tout de même continuer à voir ce nombre, notamment pour savoir combien de personnes elle touche et continuer à avoir des informations sur l’engagement de ses followers. Mais pour cela, il faut se rendre sur une page dédiée.

Un objectif clair

Si Instagram supprime ces likes, ce n’est pas pour rien. La plateforme souhaite en effet réduire la pression sociale autour des photos postées, notamment chez les influenceurs. L’idée est la suivante : un utilisateur ne doit pas poster une photo uniquement pour récolter un maximum de likes.

La concurrence entre instagrameurs est quant à elle également réduite en faisant disparaître ce petit compteur.

Évidemment, tous les utilisateurs ne partagent pas le même avis concernant cette démarche. Ceux qui vivent du réseau social ont notamment peur pour leurs revenus, les marques étant particulièrement intéressées par le nombre de likes sous les photos pour apprécier l’engagement des internautes et savoir si le message a été passé.

Reste maintenant à voir si Instagram poursuivra dans sa lancée (à l’heure actuelle la France est encore « épargnée »).

NonCNon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *